Ce domaine, j'en rêvais depuis fort longtemps. Année après année, l'urgence de renouer une intimité avec la terre se faisait plus pressante. Cette terre, elle se devrait d'être de schistes, minéral écho à mes origines catalanes. Elle répondrait à mon exigence d'élaborer des vins vivants et créateurs d'émotions.  De la vigne à la cave, ma démarche marquerait mon profond respect pour la terre et les trésors qu'elle pouvait offrir. Je me fis la promesse d'adopter une attitude écoresponsable. Nul besoin de technologie, ni de poudre de perlinpinpin ! Février 2011 ouvre la page d'une aventure humaine empreinte de passion et d'engagement.

Une aventure humaine

Une aventure humaine

Fin de la première décennie du second millénaire 
Je « traine » avec quelques amis viticulteurs. Quand je leur donne un coup de main dans les vignes, je suis empli d'une sensation de bien-être. L'évidence, trop longtemps retenue, jaillit : elle est bel et bien là ma place ! Encore faut-il trouver le terroir qui m'accueillera, celui qui abritera mon rêve, ma volonté, mon engagement. 

Et un jour… 2011, C'est l'hiver
J'ai une petite quarantaine et je bats la campagne héraultaise depuis près de 3 ans... Et là, un coup de cœur fou pour un terroir, un pays. 
C'est un territoire vallonné à 300 mètres d'altitude entièrement ancré dans son sol de schistes. Un paysage rude, sauvage et préservé où la main de l'homme n'a que peu marqué son empreinte. Au lieu-dit "Magnoux", il s'offre à moi, îlot de 5 hectares à l'encépagement complet de Syrah, Grenache, Mourvèdre et Carignan sur la commune de Cabrerolles (le pays des cabris). Entouré de bois de chênes verts, d'arbousiers, de bruyères blanches et de fleurs de schiste, il est également parcouru de ruisseaux rarement à sec. 
Promenant mon regard à 360°, je suis saisi par le cadre exceptionnel. C'est une terre de merveilles. Partout où mes yeux se posent, chaque chose est à sa place et dégage essence et sens. 
A ma droite, le Canigou expose ses flancs enneigés. Face à moi, à l'horizon, se déploie la Méditerranée. Points d'orgue pour parfaire cette symphonie, émergent le Mont Saint Clair à Sète et Mont Saint-Loup à Agde.
Maintenant que ma terre et moi nous sommes trouvés, il s'agit de trouver un endroit pour effectuer la vinification des récoltes à venir.
J'apprends qu'une cave de vinification est à louer sur la commune de Cabrerolles au lieu-dit « La Liquière ». Je rencontre les propriétaires (famille Barral) de cette petite bâtisse en pierres quasiment centenaire. A peine, sa lourde porte de bois ancienne poussée, le ton est donné. Partout de vieilles cuves béton à réhabiliter. Au milieu de la pièce trône un magnifique pressoir vertical hydraulique. En dépoussiérant l'engin massif apparaît la plaque du constructeur : construit en 1946 !
La famille Barral accepte de mettre cet espace à ma disposition. A peine les clefs remises, qu'une jolie surprise vient parachever ce moment magique : un camion arrive. Mes bailleurs me prêtent 4 cuves inox pour démarrer mon activité ! Ça me fait vraiment chaud au cœur. Comment marquer ma reconnaissance si ce n'est en donnant le meilleur de moi-même et en élaborant de bons vins ?

Fin de l'été-début de l'automne 2011   
Les premières vendanges me donnent peu de volume mais déjà une qualité exceptionnelle. Voilà, on y est… Le rêve s'incarne enfin avec la naissance de mes 3 premières cuvées :
- « Cuvée 3,14 » - Un Py pour le Pi, nombre irrationnel et infini.
 - « Cuvée Caius » 
- Hommage à notre basset-hound atypique qui aura marqué son passage au sein de notre famille.- « Cuvée Mathias » - Dédiée mon fils, je me dois d'élaborer un vin profond et chaleureux.

Des cépages endémiques du Languedoc

Des cépages endémiques du Languedoc

CÉPAGES EN ROUGE

SYRAH
1,70 hectares à Jeantels, sans doute le tènement le plus qualitatif de l'appellation Faugères
90 ares sur le tènement de "les Muscadelles" 
1,80 hectares sur le tènement dit "les Burgasses"
45 ares sur le tènement dit "les Magnoux"

GRENACHE NOIRE
1,40 hectares sur le tènement "les Magnoux"
1 hectare plein nord sur le tènement dit "les Marragasses", vieille parcelle de 63 ans

CARIGNAN
88 ares sur le tènement "les Magnoux"
60 ares sur le tènement "les Marragasses", vieille parcelle de 63 ans
58 ares,  sur la commune de Faugères, veille parcelle de plus de 100 ans

MOURVEDRE
2,2 hectares sur le tènement "les Magnoux"

CINSAULT
40 ares d'une vieille parcelle perdue dans les bois juste au-dessus de la Liquière

CÉPAGES EN BLANC

GRENACHE GRIS
50 ares sur une vieille parcelle de 63 ans sur le tènement "les Marragasses"


EN PROJET
Plantation de cépages en blanc : Carignan gris, Carignan rose, Macabeu, Vermentino


Vendanges

Vendanges

*Contrôle journalier des maturités quinze jours au moins avant la date prévue des vendanges.
*Mesure sur chaque parcelle les maturités phénoliques, ainsi que les maturité alcooliques. C'est le croisement des évaluations et des données qui donne le top départ des vendanges pour chaque parcelle. 
*Vendanges manuelles en caissettes de 45 kilos avec tri à la parcelle

Vinification

Vinification

*Eraflage des vendanges par parcelle
*Encuvage en cuves béton
*Vinification en cuves béton avec remontages, puis pigeages journaliers
*Après sélection des jus en cuve, élevage de 30% des volumes en barriques de 228 litres et 350 litres de 18 à 24 mois 

La cave se trouve au cœur du hameau de la Liquière. C'est un vieux bâtiment en pierre de près d'un siècle, bâti en pierres de schiste et élevé sur 2 niveaux. Elle est quasiment restée dans son jus d'origine. Dénuée de toute technologies, elle m'oblige à une attention quasi-permanente.

Restons connectés par Newsletter !

Pour ne rien manquer de mes principales actualités